Aller au contenu
Accueil » Les distances de sécurité

Les distances de sécurité

Le respect de la distance de sécurité est une règle -peu respectée- du Code de la route, mais surtout une question de survie ! Laisser un espace suffisant pour s’arrêter reste donc essentiel. Revoyons ensemble ce qu’est une bonne distance de sécurité et comment les appliquer lorsque l’on conduit sa moto.

 

 

EVALUER LA DISTANCE DE SECURITE

 

Sans le panneau associé aux traits blancs en bordure des voies rapides, évaluer une distance reste aussi abstrait que subjectif, chacun ayant sa propre appréciation … Il existe tout de même une technique pour maintenir « trois secondes d’espace libre » devant soi : prenez un repère en bord de route (panneau, poteau …) ; puis, lorsque le véhicule qui précède passe à sa hauteur, prononcez calmement : « Un crocodile, deux crocodiles, trois crocodiles. » A la fin de cette phrase, si la distance est bonne vous devez juste atteindre le repère choisi. (Ca fonctionne aussi avec Mississippi …) Autre méthode, placez-vous aussi loin qu’il vous semble nécessaire, puis doublez cette distance !

 

 

EN GROUPE : ne jamais négliger la distance de sécurité

Lors d’un déplacement en groupe, les protagonistes ont tout intérêt à s’appliquer cette marge de sécurité entre eux. Ainsi, pas de « strike » à déplorer si le premier plante un « freinage de trappeur » pour éviter un obstacle qu’il est sinon le seul, au moins le premier à avoir vu. Bien sûr, le fait de porter le regard au loin permet d’anticiper les ralentissements et d’éviter les surprises. Rouler en quinconce, en ligne droite, permet aussi une meilleure visibilité tout en limitant la taille du cortège. Cinq motos s’étendent alors sur environ 150 à 300 m !

 

 

REPERES DE FREINAGE

A 130 km/h, on parcourt 36 mètres par seconde. Une distance atteinte avant même d’effleurer les freins, une seconde correspondant au temps de réaction moyen

d’une personne en bonne condition physique. Expérimenté et épaulé par un système de freinage performant, le conducteur va encore parcourir, avant de stopper, entre 60 mètres et 95 mètres, une donnée moyenne tenant compte du grip des pneus et du revêtement. Par temps sec, la distance d’arrêt minimum est donc d’une centaine de mètres, soit la longueur d’un terrain de football. Une distance qu’il faut intégrer pour éviter un carambolage sur l’autoroute, par exemple.

Soyez conscient que contrairement à une idée reçue, le système de freinage ABS ne permet pas de réduire la distance de freinage. Il permet au véhicule de ne pas bloquer ses roues et contribue à garder le contrôle.

 

 

 

A RETENIR POUR TOUJOURS GARDER SES DISTANCES DE SECURITE A MOTO :

  1. Notre œil n’est pas habitué à évaluer les distances avec précision.
  2. Pour être en sécurité, doubler la distance qui semble a priori suffisante.
  3. S’entraîner régulièrement en prenant des repères sur le bord de la route.

 

Si ces conseils n’ont pas fait sens pour vous, voici un bref rappel du Code de la Route 😋

3 commentaires sur “Les distances de sécurité”

  1. Il me semble que vous oubliez un élément fondamental :quand on roule à moto, il faut toujours se décaler pour ne pas rester juste derrière un camion ou une voiture. Ainsi, en cas de freinage d’urgence, on se retrouve à côté de l’obstacle, et non encastré dedans…

    1. Bonjour Jérôme,
      Tout d’abord, nous te remercions pour ton commentaire.
      Cependant, nous tenons à faire remarquer qu’en cas de freinage d’urgence, si on se retrouve « encastré dans un camion ou une voiture » comme tu le dis, c’est sûrement parce que les distances de sécurité n’étaient pas respectées… CQFD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.