Aller au contenu
Accueil » Contrôler le niveau d’huile, un réflexe qui s’oublie !

Contrôler le niveau d’huile, un réflexe qui s’oublie !

contrôle niveau huile moteur moto

Il fût un temps (que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître) il était entendu que les moteurs consommaient de l’huile, il était donc tout naturel de contrôler le niveau d’huile très régulièrement (un vrai réflexe). Dorénavant, les mécaniques modernes ont la faculté de se faire oublier tout en allongeant l’intervalle entre deux vidanges. Malgré tout, un petit contrôle pour éviter de gros dégâts n’est pas complètement superflu !

  carter moteur Honda CB 500 F

POURQUOI CONTRÔLER LE NIVEAU D’HUILE ?

Il est vrai que certaines voitures sont équipées d’une jauge d’huile au tableau de bord, et lever le capot devient presque incongru. Mais sur une moto, nous sommes quasiment installés sur le moteur et il est difficile d’oublier sa présence. Aussi, rappelons-nous que selon la conception, l’âge, le kilométrage ou l’utilisation, certains moteurs sont plus à même de consommer un peu d’huile.

 

MOTEURS A REFROIDISSEMENT PAR AIR

Par principe, les moteurs refroidis par air ont des températures de fonctionnement inconstantes, et donc une amplitude de dilatation des métaux qui le composent supérieure. Un jeu entre les pièces (notamment au niveau des segments) favorise le passage de l’huile vers la chambre de combustion. L’huile est, dans ce cas, littéralement consommée (comme pour un moteur 2 temps), et les gaz d’échappement deviennent plus importants.

MOTEURS A REFROIDISSEMENT LIQUIDE

C’est moins vrai pour un moteur à refroidissement liquide, qui bénéficie de températures de fonctionnement mieux maîtrisées, mais, toutes conceptions confondues, une machine qui accuse un fort kilométrage aura tendance à consommer plus d’huile. Les hauts régimes permanents sont également un facteur favorisant la consommation d’huile.

Bref, contrôler le niveau régulièrement et systématiquement avant un long trajet reste nécessaire. Pour cela, il y a deux cas de figure.

 

COMMENT CONTRÔLER LE NIVEAU D’HUILE MOTEUR ?

contrôle par le hublot huile moteur CB 500 F

Il faut que le niveau soit compris entre les 2 traits (représentant MAXI et MINI) pour être correct.

Soit les moteurs sont pourvus d’un hublot, soit ils sont équipés d’une jauge plongeante. Dans les deux cas, on placera la moto sur un sol plat et on la redressera avec sa béquille latérale (encore mieux avec la béquille centrale pour les motos qui en sont dotées.)

 

CONTRÔLER LE NIVEAU D’HUILE PAR LE HUBLOT :

Pour les machines dont l’huile est contenue intégralement dans le moteur (« carter humide »), le contrôle se fait à froid, quel que soit le type de jauge. C’est typiquement le contrôle à faire sur une Honda CB500F par exemple. Avant la réforme du permis moto en 2020, cette vérification était demandée lors de l’examen du permis A1 et A2. Aujourd’hui, on retrouve quelques questions lors de l’ETM (épreuve théorique moto).

 

 

 

CONTRÔLER LE NIVEAU D’HUILE AVEC LA JAUGE PLONGEANTE :

Le contrôle avec une jauge plongeante se fait normalement jauge dévissée et simplement posée sur son puits. Si vous avez déjà roulé, il suffit d’attendre quelques minutes pour que toute l’huile soit redescendue dans le carter moteur. Pour les moteurs dits « à carter sec », l’huile est en grande partie contenue dans un réservoir à part, en dehors du moteur (dans le cadre, par exemple, pour les Yamaha XT). Dans ce cas, le contrôle se fait à chaud, de préférence avant de remiser la moto au garage. Mais si vous vous apprêtez à faire un long trajet, il suffit juste de démarrer et de laisser chauffer quelques minutes avant de tirer la jauge. Enfin, dernier exemple, le radiateur d’huile des BMW Boxer. Ce radiateur reste fermé tant que la température de l’huile n’a pas atteint 80° ; la lecture de jauge à une température inférieure sera donc faussée.

contrôle du niveau huile Honda CB 125 R

Toujours contrôler le niveau d’huile quand la moto est sur un sol plat !

                                                                                                                                                       » N’oubliez pas que l’entretien moto ne doit pas être négligé il est garant aussi de votre sécurité ! « 

 

QUELLE HUILE FAUT-IL UTILISER ?

Huile pour moteur 4 temps semi-synthétique

  • Si votre moto reste la plupart de temps au-dessous de 8-9000 tours par minute ; vous sortez votre moto par tout temps ? Et vous habitez en zone tempérée ? vous avez besoin qu’elle démarre et soit performante rapidement le matin donc choisissez une huile semi-synthétique en 10W40.
  • Si vous faites de la compétition ou du moins votre moto est constamment au-dessus des 9-10000 tours par minute : les huiles synthétiques type 5W30 ou 5W40 seront idéales. Cela vaut aussi pour les urbains qui sollicitent beaucoup leur moteur, scooters compris !

  • Si vous êtes en rodage, ou bien vous habitez dans une région chaude toute l’année, les huiles en 15W40 seront suffisantes. Ou 20W50 pour les vieux moteurs. Attention toutefois, il s’agit d’huiles minérales et non synthétiques.

 

 

Voilà, vous savez à peu près tout sur le contrôle du niveau d’huile moto ! Alors, prêt.e pour la vidange ? 😅

1 commentaire pour “Contrôler le niveau d’huile, un réflexe qui s’oublie !”

  1. Retour de ping : Le contrôle technique moto - EasyRider 34

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.